Trois contes de l’Ouest - Tête de plage

bp Nichol

la loi est
en moi
me prie d’attendre
mon heure
et la marée
est le soulèvement
quotidien
d’émotions – «qui
sont-ils? que
veulent-
ils? quand
me trahiront-
ils?»


Né en 1944 à Vancouver, bp Nichol a marqué la littérature canadienne par son œuvre novatrice et prolifique. À partir de la fin des années soixante, il fait paraître des plaquettes de poésie concrète tapée à la machine et des livres dessinés (Konfessions of an Elizabethan Fan Dancer, 1967; Still Water, 1970, Prix du Gouverneur général; Beach Head, 1970; Aleph Unit, 1973). Le souci de Nichol pour la dimension matérielle du langage se manifeste également dans ses œuvres en prose. Dans Three Western Tales (1978), il réécrit l’histoire de Billy the Kid et de Louis Riel en empruntant à la fois au western, au récit historique, à la métafiction et à la poésie expérimentale. En parallèle, de 1967 jusqu’à la fin de sa vie, Nichol travaille sur The Martyrology, poème-fleuve ayant pour objet central les gestes transformateurs que sont la lecture et l’écriture. Ce texte inachevé, toujours en expansion, sans cesse réécrit et remodelé de l’intérieur, s’étale sur six livres. Il est mort en 1988, à Toronto, à l’âge de quarante-trois ans. Trois contes de l’Ouest précédé de Tête de plage est la première publication en français de bp Nichol.


Traduit de l’anglais par Christophe Bernard.